Ménage de printemps #1

Publié le par that_girl

Le premier grand tri dans mes cosmétiques que j'ai effectué a concerné mes produits cheveux. En tant qu'ancienne blonde décolorée aux cheveux longs, j'en ai un paquet!

J'ai épluché les compos une à une (merci à Rita Stiens!) et j'ai mis dans un sac tous les produits avec silicones...

Ma première mission shopping allait donc concerner un shampoing et un masque. Pour ne pas me faire avoir (encore une fois... merci le greenwashing...) je me suis directement tournée vers du bio.

Pour le shampoing, je n'ai pas cassé ma tirelire tout de suite. J'ai acheté le shampoing Vitalité Nutrition de Timotei Délice Bio pour la modique somme de 3,10€.

Ménage de printemps #1

Je voulais du sans silicones, sans colorants et sans sulfates. Le cahier des charges est respecté. J'ai checké la totalité des ingrédients selon les critères de Rita Stiens (n'étant pas encore assez calée moi-même). Tout est ok! Tout ça pour un prix ultra mini. Je sais que n'ai pas encore trouvé le saint Graal mais il fait parfaitement son job une fois qu'on a apprivoisé sa texture franchement pas hyper moussante (mais c'est le jeu ma pauvre Lucette...).

Je l'utilise en alternance avec un shampoing moins clean (avec sulfates mais sans silicones, c'est déjà ça!). Comme ça mes cheveux apprennent petit à petit à (re)vivre sans substances douteuses pour ma santé et par la même occasion pour la planète.

Et là, bien sûr, vous êtes en train de vous demander qui a pris la place de mon masque 100% silicones (j'exagère à peine).

Trêve de suspense et direction la parapharmacie... J'ai jeté mon dévolu sur le masque régénérant à l'avoine de Weleda.

Ménage de printemps #1

Depuis environ 1 mois que je l'utilise, j'aurais du mal à donner mon avis. Je suis passée à une routine sans silicones en peu de temps, tout ça quelques semaines après une coloration ton sur ton chimique (mais qu'est-ce qu'il m'a pris ce jour-là?!?) du coup, mes cheveux, c'est un peu le paradis de la fourche. Les silicones ont le mérite (ou pas) de cacher la misère alors, toi qui me lis, sache que si tu veux abandonner les silicones ta tignasse va te le faire payer! Tout du moins au début. Bon j'avoue aussi que j'ai pas mal maltraité mes cheveux avant de prendre la décision de les chouchouter (que dis-je, de les vénérer!).

J'ai pas loin de 10 ans de colorations chimiques derrière moi. Ca laisse des traces...

Publié dans Beauté naturelle

Commenter cet article